La veille environnementale et énergétique – Juin #2

Lire la vidéo

Rénovation énergétique : Balma se conforme au décret tertiaire

Close-up of two women's hands pointing to a turnover chart while talking on a wooden table in the office. group support concept

L’arrivée du décret tertiaire et la nécessité de s’engager pour la transition écologique ont conduit la ville de Balma à adopter des mesures d’efficacité énergétique. 

Cropped shot of young UX designer team working on smartphone application project with using digital tablet in modern office room.

La mairie de Balma prévoit de réduire de 40 % la consommation énergétique de ses bâtiments d’ici 2030.

Pour atteindre cet objectif, elle va entreprendre des travaux d’isolation, d’amélioration de l’électricité, de la ventilation et d’installation de panneaux photovoltaïques. 

Bientôt, 75 panneaux solaires seront installés pour la police municipale et 82 pour la médiathèque, avec un budget total de 92 000 €.

La fin des travaux est prévue pour fin juillet. 

Les équipements endommagés par la tempête de 2021 seront également restaurés. 

Balma s’engage ainsi pour un avenir plus vert ! 

RWE inaugure son plus grand parc éolien en France !

RWE a lancé le parc éolien des Nouvions dans l’Aisne, avec 11 éoliennes Nordex N149 totalisant 44 MW.  

Ce parc, capable d’alimenter environ 19 000 foyers en électricité verte, est le plus puissant de RWE en France.  

Mise en service : Février 2024  

Situé à Nouvion-et-Catillon et Nouvion-le-Comte, des mesures environnementales ont été mises en place : protection des chauves-souris, plantation d’arbres et rénovation de l’église locale. 

Décarbonations

RWE continue d’augmenter son portefeuille d’énergies renouvelables dans les Hauts-de-France, avec déjà six parcs éoliens totalisant 126 MW et une extension prévue du parc des Nouvions en 2024.  

Abonnez-vous à la newsletter

La quête énergétique des Datacenters

En 2024, l’adoption croissante de l’IA augmentera la consommation de données des data centers de 20 % par an, nécessitant plus d’énergie.  

 

Pour répondre à cette demande, les data centers se tournent vers les énergies renouvelables et les piles à combustible à oxyde solide (SOFC) pour une alimentation continue et propre. Les SOFC, intégrées aux microgrids, assurent un fonctionnement 24h/24 et 7j/7, idéales pour les infrastructures distribuées. 

 

Bloom Energy, un leader dans ce domaine, propose des solutions rapides et efficaces, livrant des unités en 75 jours, pour soutenir un avenir décarboné. 

Blue optical fiber cables inserted into ports of switch panel inside server rack

Décarbonation des raffineries européennes : Accord entre TotalEnergies et Air Products

total

Le 7 juin 2024, TotalEnergies et Air Products ont signé un accord pour fournir 70 000 tonnes d’hydrogène vert par an en Europe à partir de 2030, sur une période de 15 ans. Cet accord, issu d’un appel d’offres de TotalEnergies pour décarboner ses raffineries européennes, permettra de réduire les émissions de CO2 de 700 000 tonnes par an. 

 

Air Products, leader mondial de l’hydrogène, fournira cet hydrogène vert aux raffineries de TotalEnergies en Europe du Nord. Ce partenariat est essentiel pour que TotalEnergies atteigne son objectif de réduire de 40 % ses émissions nettes de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport à 2015. 

 

En parallèle, un protocole d’accord pour la fourniture d’énergie renouvelable a été signé, incluant un contrat de vente d’électricité de 150 MW produit par un projet solaire au Texas. 

Cet accord renforce l’engagement de TotalEnergies à utiliser de l’hydrogène vert pour réduire l’empreinte carbone de ses raffineries, contribuant ainsi à la transition énergétique et à un avenir plus durable. 

 

GRTgaz et Equinor coopèrent pour stocker le CO2 entre la France et la Norvège.

Equinor et GRTgaz ont signé un partenariat pour développer un projet de transport et de stockage géologique de CO2 entre Dunkerque et la Norvège.

 

Prévu pour 2029, ce projet vise à décarboner la zone industrielle de Dunkerque, qui représente 20 % des émissions industrielles de CO2 en France. 

 

GRTgaz construira un réseau terrestre de 30 km pour acheminer le CO2 capté vers une station de compression. Ensuite, Equinor le transportera via une canalisation offshore jusqu’à des sites de stockage sous la mer du Nord. 

Ce partenariat contribue aux objectifs de neutralité carbone de l’Europe et renforce la coopération franco-norvégienne pour une économie verte et durable. 

electric power plant

Comment les hôpitaux s'adaptent au défi de la transition énergétique ?

Hôpitaux - Décret tetrtiaire

Les établissements de santé en France, responsables de près de 8 % des émissions de carbone, s’engagent à réduire leur empreinte écologique. Les CHU d’Angers et de Nantes illustrent cette démarche. 

Capture d’écran 2024-06-20 à 15.48.39

Conformément au décret tertiaire, une réduction de 40 % de la consommation d’énergie doit être réalisée d’ici 2030. 

Depuis 2018, le CHU d’Angers réduit et recycle ses déchets, diminuant par dix l’usage du protoxyde d’azote. Le nouveau CHU de Nantes, prévu pour 2027, sera écoénergétique grâce à des panneaux solaires et à la géothermie. 

Les Pays de la Loire montrent l’exemple en transition énergétique dans le secteur de la santé, établissant des standards pour d’autres régions. 

...Des solutions sur mesure

pour tous vos projets d'économies d'énergie

MDC ISO 9001 et qualiopi

Vous préférez être recontacté ?